JavaScript Menu, DHTML Menu Powered By Milonic

La Médecine du sport senior
Intervenant : DUPONT Philippe
KEV845A


On reconnaît aujourd’hui l’intérêt des activités physiques pour l’amélioration de la qualité de vie. Les bienfaits cardio-vasculaires, métaboliques ou cognitifs sont bien établis mais le tableau peut sembler plus mitigé pour les pathologies de l’appareil locomoteur en raison des traumatismes et des pathologies dégénératives microtraumatiques liés au sport. La pratique raisonnée d’activités adaptées peut avoir un véritable rôle thérapeutique. Mais comment choisir l’activité sportive la plus bénéfique pour chaque individu ?

Thème Date, Lieu & Intervenants
1 Bienfaits et méfaits du sport

On reconnait aujourd’hui l’intérêt des activités physiques pour l’amélioration de la qualité de vie. Les bienfaits cardio-vasculaires , métaboliques ou cognitifs sont bien établis, mais le tableau peut sembler plus mitigé pour les pathologies de l’appareil locomoteur en raison des traumatismes et des pathologies dégénératives microtraumatiques liés au sport. Dans ce contexte encore, la pratique raisonnée d’activités adaptées peut avoir un véritable rôle thérapeutique.

le vendredi 1er avril 2016 de 10h15 à 11h45
ÉVRY - Université Facteur Cheval - Amphi N° 3
2 Sport et mal au dos

Le mal de dos peut limiter les activités physiques et les performances sportives. Il est important de chercher la cause de la souffrance pour pouvoir faire la part de l’appréhension et du danger réel. Dans la grande majorité des cas, l’activité physique est un allié thérapeutique, voire un traitement des douleurs communes du rachis. Tous les sports ne sont pas indiqués mais la pratique d’activités physiques régulières, ou la poursuite d’un sport connu sont possibles, et souhaitables avec un minimum d’adaptations.

le vendredi 15 avril 2016 de 11h à 12h30
ÉVRY - Université Facteur Cheval - Amphi N° 3
3 Arthrose et sport

L’arthrose est une maladie génératrice de douleurs articulaires et de limitations dans les amplitudes du mouvement. Elle peut concerner toutes les articulations et limiter sérieusement les performances sportives. Les traitements médicaux sont utiles pour limiter le retentissement fonctionnel des lésions articulaires et les activités physiques en sont un complément utile. Hanche, genou et colonne vertébrale sont particulièrement concernés.

le vendredi 13 mai 2016 de 11h à 12h30
ÉVRY - Université Facteur Cheval - Amphi N° 3
4 Quels sports à la retraite

Enfin du temps mais… quels sports doit on privilégier ? Ceux que l’on connait déjà ou au contraire découvrir de nouvelles activités. Les réponses varient largement en fonction des possibilités de chacun. La notion d’activité physique doit prendre le pas sur le contexte compétitif. La progressivité et l’équilibre dans toutes les acceptions du terme sont des guides essentiels.

le vendredi 20 mai 2016 de 11h à 12h30
ÉVRY - Université Facteur Cheval - Amphi N° 3